Aurélien Barrau

En sweat ou en costume, cet astrophysicien et cosmologiste français, récemment médiatisé pour son hurlement de douleur et d’alarme pour la Vie sur Terre a toujours le swag, pure et simple dans son être comme dans ses propos. C’est typiquement le mec que tu voudrais comme parrain pour tes enfants !

Il dégage une profonde bienveillance et un altruisme profond, à mes yeux tout du moins.

Je ne ferai pas l’impasse d’évoquer son appel (format court puis long ci dessous) ; mais je partagerai également des conférences/interview de ses travaux ; car passé le bonhomme et son appel ; ça envoie du sérieux.

Oui, passé son appel et que “il bosse sur l’espace, les étoiles, tout ça” ; je tiens à développer un peu son domaine ; prenez 3 minutes. 2 ? 

Son truc à lui, c’est le domaine des astroparticules et des trous noirs… en découle le thème du “rayonnement cosmique”. Intéressant !

WIKIPEDIA NOUS DIT : “Le rayonnement cosmique est le flux de noyaux atomiques et de particules de haute énergie [leur vitesse est proche de la lumière] qui circulent dans le milieu interstellaire. La source de ce rayonnement se situe selon les cas dans le Soleil, à l’intérieur ou à l’extérieur de notre galaxie. Certaines astroparticules qui composent le rayonnement cosmique ont une énergie qui dépasse 1020eV et qui n’est expliquée par aucun processus physique identifié.”

Intéressant non ?


Alors … évidemment tout le monde se représente aisément ce que représentent 1020eV ! 10 puissance 20 de 1 eV.
Bon, entre nous 1eV tout seul ça va pas nous chatouiller…

Attention, l’eV ce n’est pas du courant mais bien une unité de mesure de l’énergie cinétique d’un électron soumis à 1 Volt de tension.
Il n’est pas convenu mais établi par mesure :
1 eV = 1,602 176 565(35) × 10−19 Joules

Alors je suis pas fort en maths mais à vue de nez on est sur du :
10^20 x (1.6x 10^-19)
Pardon j’arrondis ! et donc ça donne en gros :
1.6 x 10^(20-19) = 1.6 x 10^1 = 1.6 x 10 = 16 Joules.

16 Joules ? Comment dire…. je n’aimerais pas savoir ce qu’on ressent.
En cherchant 16 joules ; on trouve des illustrations qui … refroidissent …

Avec ça mêmes si les boucliers géomagnétiques du Soleil et de la Terre nous prémunisent du mode BBQ stellaire, tout n’est pas filtré et l’on reçoit ainsi ces énergies à l’origine indéterminée (en date de 1er nov 2018 ; à ma connaissance)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *